A l'occasion du colloque "sourds et santé " au Ministère de la santé pour les 20 ans de l'accès aux soins en France , nouvel opuscule " Rendre la liberté, l'égalité, la fraternité effective". ( à commander 5 euros + 2,5 euros frais d'envoi).

_______________________________________________________________________________________________________________

Les Editions du Crilence soutiennent l'association SORCES et lui offrent les produits de la vente de l'opuscule "Le Plaidoyer" à partir de mai 2015.

L'association Sources dont le premier Président fut Bernard Mottez sociologue EHESS est l'association historique qui depuis 1995 a accompagné des initiatives de recherches et d'actions pour l'amélioration d'accès aux soins  et de promotion de la santé des sourds en sollicitant à diverses financements publics ou associatifs ( en particulier de lutte contre le sida).

En 1995 Françoise Galiffet et Jean Dagron lançaient la première consultation médicale et la première permanence sociale en langue des signes à l'Hôpital La Salpêtrière à Paris. Ce fut l'origine d'un dispositif original d(accès aux soins en France. A ce jour 18 unités hospitalières , près de 200 professionnels, 14 000 usagers sur tout le territoire.

Depuis 8 ans des initiatives de coopération internationale ont lieu pour que les sourds soient soignés en utilisant les langues des signes pratiquées dans leur pays . Des projets avancés existent en Tunisie, Cameroun. Une consultation  s'est ouverte en juillet 2012 à Montevideo.  

Aujourd'hui, une section est créée pour capitaliser tous ces acquis et les faire partager à tous ceux qui veulent œuvrer à l'amélioration de la santé des sourds et de leurs proches.  

Il a été décidé d’un collège de membres actifs, d’un collège de membres sympathisants en France, de représentants nationaux dans les pays et territoires où l'association a déjà des liens (Uruguay- Argentine-Guyane- Tunisie-Cameroun- Suisse).

les projets actuels :

1) soutien à la mise en place des consulations pilotes en Tunise (centre 9 avril-Tunis) et au Cameroun (Hôpital Central-Yaoundé).

2) ateliers "dire la santé en langues des signes iconique" pour tout dire sur le fonctionnement du corps sans passer par un vocabulaire audio vocal avec les médiateurs de différents pays.

3) formation d'agents communautaires de santé en Afrique pour faire le lien entre les rassemblements sourds et le système de santé.

les premiers membres  du collège international :

  • Uruguay : Elisa Lambiasse - Maria Ortega
  • Cameroun : Marlyse Makake - Georges Basilekin
  • Tunisie : Amira Yaakoubi
  • Suisse :  Odile Cantero


Cliquez pour consulter le plaidoyer